> >Confort> Utilisation de la salle de bain et des toilettes sur un bateau

Utilisation de la salle de bain et des toilettes sur un bateau

Utilisation de la salle de bain et des toilettes sur un bateau.

C’est un sujet souvent peu abordé mais il nous semble important de décrire l’utilisation de la salle de bain d’un bateau qui diffère beaucoup des salles de bains à terre.

1 L’eau

Les ressources en eau étant très limitées sur un bateau, il est nécessaire de rappeler que chacun doit utiliser l’eau avec parcimonie au risque de devoir rentrer plus souvent au port pour remplir les réservoirs.  Il faut donc consommer l’eau en fonction de la disponibilité et ne pas s’éterniser dans la salle de bains au risque de priver ses coéquipiers d’une douche bien méritée. Les bateaux sont faits de telle manière qu’une grande partie de la zone habitable se trouve au-dessous du niveau de la mer. Ainsi l’eau qui arrivera dans la douche ne pourra pas s’évacuer par gravité. Fort heureusement, les ingénieurs ont conçu des pompes d’évacuation d’eau qui permettent de vider l’eau de la douche. Ainsi quand vous vous douchez, appuyez sur le bouton prévu à cet effet dans la cabine de douche pour ne plus patauger. Sur les modèles de bateaux plus anciens, l’eau s’évacue dans les fonds de la coque et sort par la pompe de cale automatique. Vérifiez bien la propreté de ces évacuations pour ne pas avoir à gérer à la fois une inondation et un vilain bouchon de cheveux… En été, vous pouvez même vous laver à l’eau de mer sur le pont en utilisant un savon de mer et vous dessaler avec une douche solaire ou la douche de pont.Dans tous les cas préférez des produits respectueux de l’environnement car tout ce qui s’évacue à la mer est un danger potentiel pour l’écosystème et pour la qualité de votre baignade…

2 Les toilettes

1. Les toilettes manuelles

Source de nombreux problèmes, les toilettes manuelles de bateau sont une énigme pour celui qui n’en a jamais vu. En effet, pas de chasse d’eau mais un drôle d’appareil sur le côté… Le principe est en réalité très simple : Vous observerez un sélecteur de position généralement au-dessus de la poignée de la pompe, celui-ci permet de choisir la fonction de celle-ci. D’un côté vous amènerez de l’eau de mer, de l’autre vous évacuerez l’eau de la cuvette. Avant de faire vos besoins, pompez un peu d’eau de mer, une fois fini, changez le sélecteur de position et évacuez avec la même pompe, répétez l'opération pour ensuite rincer la cuvette. Attention, certaines règles sont à respecter 1 : Pas de papier toilette classique ni d'autres objets à usage unique dans la cuvette. Le papier toilette classique peut boucher la pompe et la rendre inutilisable mais aussi s'agglomérer dans la cuve à eau noires et la boucher. L'opération de nettoyage n'étant pas une partie de plaisir nous vous conseillons de prévoir du papier toiletteprévu à cet effet.  Sinon, en cas d'utilisation de papier classique : prévoir un petit sachet plastique dans la poubelle de la salle de bain. Il vous suffira d'aller le jeter à terre dans une poubelle à la prochaine escale. 2 : Éviter au maximum d’utiliser les toilettes au mouillage pour ne pas gêner la baignade de vos invités et de vos voisins. L’utilisation des toilettes est par ailleurs réglementée dans les ports et dans certains mouillages. Le bateau doit être équipé d’une cuve à eaux noires pour pouvoir utiliser les toilettes partout, pour tous les besoins. Sinon, il faut faire un tour au large ou utiliser les toilettes du port. 3 : L’espace étant très exigu, il faut penser à bien ventiler après chaque passage pour ne pas transformer chaque passage aux toilettes en concours d’apnée.

 2. Les toilettes électriques :

Les toilettes électriques sont les plus proches de ceux que l’on trouve à la maison. Un seul bouton pour tirer la chasse, une pompe aspire et évacue l’eau de mer simultanément. Il faut respecter les mêmes règles que pour un WC manuel sauf s’il est équipé d’un broyeur pour permettre le passage du papier toilette classique. Malgré tout, le risque d'agglomération de ce dernier dans la cuve reste présent.

 4. Les toilettes chimiques.

Ces toilettes sont une alternative à la cuve à eaux noires si votre bateau ne peut en être équipé. Sinon, on les trouve dans la plupart des petites embarcations qui souhaitent avoir le confort d’un WC à bord. Leur fonctionnement est simple, un réservoir contenant des produits chimiques va dissoudre toutes les matières jusqu’à saturation. Alors, il faudra le vider dans une cuve prévue à cet effet, nettoyer et remplacer le produit dans le réservoir. Il ne faut pas non plus y jeter de papier toilette, au risque de trop vite remplir le réservoir.

 5. Le seau en navigation

Pour les messieurs principalement, en cas de problème d’évacuation, de pompe bloquée voire même de timing, il est préférable de faire ses besoins dans un seau rempli d’eau qui sera jeté par-dessus bord plutôt que par-dessus le balcon. En effet beaucoup de noyés sont retrouvés au large avec la braguette ouverte…