> >Confort> La cuisine à bord

La cuisine à bord

 

LA CUISINE A BORD

POUR UNE BONNE CUISINE EN MER IL VOUS FAUT UNE INSTALLATION PRATIQUE ET FIABLE

Vous devez installer à bord un système de cuisson spécial mer, c’est-à-dire en inox de qualité marine et aux normes de sécurité européennes (CE).

 

L'ESSENTIEL :

Plusieurs solutions sont possibles en fonction de l’espace dont vous disposez dans votre carré et bien sûr en fonction de votre budget.
Vous devrez choisir entre différentes sources d’énergie :
- l’alcool (ou le kerdane): le plus courant, disponible partout dans le monde et pouvant être utilisé pour le chauffage également.
- l’électricité : vous devrez évaluer votre autonomie électrique en réalisant un bilan électrique de votre bateau.
- le gaz : source d’énergie la moins chère mais avec quelques règles de sécurité à respecter.
Vous devrez parallèlement choisir votre appareil de cuisson en fonction de votre espace disponible :
- pour accueillir un réchaud ou une plaque de cuisson encastrable ou à poser.
- ou une gazinière (avec ou sans four) encastrable ou sur cardan, sorte de montants sur les côtés de la cusinière permettant un mouvement de balancier pour conserver la plque à l’horizontale en cas de gîte.


Le nombre de feux dépendra, lui, du nombre de passagers à bord et du confort que vous souhaitez avoir, mais 3 feux suffisent généralement pour tout cusiner en même temps. Vous pouvez avoir à bord un four micro-ondes mais vérifiez que votre convertisseur soit de type sinusoidal afin d’éviter une perte de 50% de puissance.


N’oubliez pas la solution de plein air qui reste un des plaisirs incontournables en mer : le barbecue ! Il vous permettra notamment de faire griller votre pêche sans enfumer votre carré.


LA REGLEMENTATION :

La réglementation est simple et logique en matière d’installation au gaz :

-Les bouteilles de gaz doivent etre stockées à l'extèrieur et au- dessus de la ligne de flottaison, si elles sont rangées dans un coffre, celui- ci doit être bien ventilé.

- Vous devez utiliser un détendeur en matériau métallique résistant à la corrosion marine et un système de soupape de sécurité en cas de surpression de votre installation.
- Les tuyaux souples doivent être raccordés de manière fixe pour éviter tout risque de fuite due aux vibrations et à la gîte, les tuyaux ne devront pas dépasser 1 mètre.
- L’installation doit comporter un robinet d’arrêt de gaz se situant en amont du tuyau souple, celui-ci doit etre accessible à proximité de la cuisinière.
- La réglementation impose un extincteur par tranche de 20m² habitable.

- Enfin , quand vous achetez un nouvel équipement, vérifiez qu'il soit certifié CE et conforme à un usage nautique.

Lorsque vous prendrez les mesures de l’espace pouvant accueillir un réchaud ou une gazinière sur cardan, pensez à calculer son débattement à la gîte. Vérifi ez que la porte du four dispose d’un système de blocage. L’allumage électronique peut être plus sécurisant mais l’allumage avec allumettes vous permettra de rester autonome sachant que vous aurez toujours à bord, pour des raisons de sécurité, une boîte d’allumettes ou un briquet à disposition. Si vous choisissez une plaque vitrocéramique, veillez à bénéficier d’assez d’autonomie électrique pour pouvoir cuisiner loin d’un port et ayez toujours un système de cuisson de remplacement
(au gaz ou à alcool). L’alcool (ou le kerdane) est un carburant sûr que l’on trouve dans le monde entier.
Sachez que certains réchauds utilisant ce carburant peuvent se transformer en chauffage d’appoint.
Pour le choix de votre four, préférez les revêtements émaillés plus résistants à l’érosion marine, moins onéreux et, comme à la maison, plus faciles d’entretien.

 

ENTRETIEN :

L’inox généralement utilisé pour la conception des équipements de cuisson
est un inox marin, il peut être poli ou brossé. L’entretien de la qualité inox brossé est plus facile.
Quant aux installations électriques type plaques vitrocéramiques, un coup de chiffon humide suffit généralement.
Les pièces défectueuses des gazinières et plaques sont facilement renouvelables et disponibles.


EQUIPEMENT COMPLEMENTAIRES :

Les serres-casseroles sont un accessoire incontournable quel que soit votre type de bateau, voilier
ou moteur. Ils vous permettront de garder les casseroles en place à la gîte ou en cas de mer formée.
Munissez-vous de pare-flammes pour éviter tout contact de la chaleur avec la paroi du bateau.
Equipez-vous d’une cafetière et d’une bouilloire, c'est la meilleure façon de vous réchauffer rapidement avec un liquide chaud. Il existe des cafetières et des bouilloires électriques 12 volts.

 

 

Pensez à vérifier la validité de votre tuyau d’alimenation gaz ainsi que les dates de contrôle et validation de vos extincteurs. Évitez les sardinades au port, pour le confort de tous.

 

Télécharger le guide "La cuisine à bord"


Prévenez-moi ! Offres & avantages