> Guides et conseils>Sécurité> Que faire lorsqu’il y’a le feu à bord ?

Que faire lorsqu’il y’a le feu à bord ?

LES ZONES A RISQUE

LA CUISINE

Partie la plus vulnérable due aux importants appareils électroménagers présents, four, plaque chauffante, évier ou bien un réchaud. Un contact électrique avec l’eau pourrait entrainer une coupure de courant.

Le feu est généralement de type gras, en général dû à l’huile de la poêle. Pensez à bien fermer le gaz de votre réchaud une fois terminé. Pour arrêter le départ du feu, mettez un couvercle ou bien une couverture de feu ! En aucun cas de l’eau, qui bouillerait avec l’huile et augmenterait les flammes.

LE MOTEUR

L'endroit le plus chaud du bateau ou la chaleur de l’échappement du moteur est de plus de 350 degrés. Attention aux carburants, qui pourraient s’enflammer instantanément à côté.

Pour stopper le feu, coupez le moteur, l’alimentation en carburant et le courant électrique. N’ouvrez surtout pas votre capot, qui apporterait de l’air et augmenterait le feu. Utilisez un extincteur poudré par le nable d’accès à l’intérieur du compartiment ou déclenchez la tirette de votre extincteur à distance.

Extincteur à tirette

Dans le cas d’un moteur in-bord, vous pouvez installer votre extincteur de cette manière :

Extincteur à tirette

Positionnez votre extincteur à tirette en direction du moteur, permettant ainsi de ne pas ouvrir la cale moteur et faire rentrer de l’air.

LE CIRCUIT ELECTRIQUE

Le circuit électrique est très délicat ; une étincelle peut se créer avec 2 fils qui se touchent. Pour cela, il faut utiliser un extincteur à poudre afin de ne pas augmenter le feu en créant des courts-circuits avec l’eau. Vérifiez bien la présence d’un tableau électrique avec fusible ou un disjoncteur. Si ça n’est pas le cas, changez le.

Il existe aussi des feux secs, entraînés par des journaux, des couchettes ou bien du bois. Cela se propage rapidement et pour l’arrêter, il faut utiliser de l’eau ainsi qu’un extincteur. Apporter de l’air augmenterait les flammes.

COMBATTRE LE FEU

L’isolement : on limite la propagation du feu en l’isolant. Cela sert dans la pratique d’un poêle en feu qu’il faudra sortir du bateau. Par la suite, éteignez le feu avec un extincteur ou un drap.

En l’étouffant, vous supprimez l’air qui permet de casser le triangle du feu. Sans oxygène, le feu ne se propagera pas. Utilisez une couverture anti feu pour cela.

L’inhibition, ceci est une action chimique permettant à la poudre de l’extincteur de couper la base des flammes et donc d’interrompre la flamme

Enfin, le refroidissement grâce à l’eau qui permet de refroidir le foyer.

Je découvre le guide pour sélectionner mon extincteur.

LES RÉFLEXES A AVOIR

Tout d’abord, intervenez en premier sur le feu ! Il se propagera rapidement si vous appelez les secours en premier. Une personne devra alors lancer un Mayday sur le canal 16 de la VHF afin de demander assistance immédiate ! Contactez aussi le CROSS au canal 16 ou bien 196 par téléphone en indiquant vos coordonnées GPS.

Par la suite, coupez l’alimentation de votre carburant !

Fermez votre bouteille de gaz, ouvrez les coupe-circuits électriques et coupez l’arrivée de carburant ! sans carburant, le feu ne pourra pas plus se propager.

 

Pensez à l’eau. Pour les feux secs, utilisez votre sceau afin de mouiller le feu ! vous n’en manquerez pas en pleine mer !

Enfin, apprenez à manier l’extincteur ! Chaque extincteur a une utilisation et un emploi différent ! Chaque extincteur a un schéma explicatif sur la bonbonne.

Protégez-vous du feu ! Pour cela, mouillez vos vêtements ! Bonnets et pulls de laine, pantalon, manteau et chaussures ! Ne portez surtout pas de vêtement ou sous-vêtement thermique en matière synthétiques, ces derniers pourraient fondre en brûlant et pénétrer votre peau. Si vous n’êtes pas en capacité de le faire, déclenchez votre feu de détresse !

LA TROUSSE DE SECOURS

Une trousse de secours est obligatoire sur un bateau à partir de la navigation côtière et sera différente selon les programmes de navigation.

  • 1 paquet de 5 compresses de gaze stérilles, taille moyenne
  • 1 coussin hémostatique (type CHUT)
  • Chlorhexidine en solution locale – ml à 0.05%
  • 1 rouleau de 4 mètres de bande auto-adhésive (largeur 10 cm, type Coheban)
  • 1 boîte de pansements adhésifs stériles et étanches en 3 tailles
  • 10 paires de gants d’examen non stériles
  • 1 rouleau de sparadrap1 flacon de 75 ml de gel hydroalcoolique
  • 1 couverture survie

 

L‘équipement complémentaire recommandé jusqu’à 200 milles d’un abri.

Effet thératpeutique

Dénomination commune nternationale et /ou moléctule active

Présentation

Anti douleur

Anti fièvre

Paracétamol (500 Mg)

Pour pour solution buvable

Anti-douleur puissant

Tramadol (100 Mg)

Comprimés

Antispasmodique

Phloroglucinol

Lyocs

Cronadilatateur

Trinitrine (0,15 Mg)

Flacon spray

Antiagrégant

Acide acétylsalicylique (300 Mg)

Poudre pour solution buvable

Antidiarrhéique

Lopéramide (2 Mg)

Gélules

Antinaupathique

Dimenhydrinate (50 Mg ou Scopolamine TTs (1 Mg)

Comprimés transdermique

Accessoires

Couverture de survie

Guide médical de premier secours et soin

 

 
Complément conseillé au-delà de 20 milles
 

Effet thératpeutique

Dénomination commune nternationale et /ou moléctule active

Présentation

Corticoïde

Bétaméthasone (2 Mg)

Comprimés

Anti-inflammatoire

Kétoprofène (50 Mg)

Comprimés

Antibiotique pennicilinne

Amoxicil (500 Mg) + AC. Cmac (125 Mg)

Comprimés

Synergistines

Pristinamycine (500 Mg)

Comprimés

Accessoires

Contenu cohésive

Rouleau

Accessoires

Sutures cutanées

Stérilisées


JE DÉCOUVRE LA GAMME SÉCURITÉ CONTRE LE FEU