> >Sécurité> Extincteurs et premiers secours

Extincteurs et premiers secours

 EXTINCTEUR ET PREMIER SECOURS.

Comment bien choisir ses extincteurs et son matèriel de premier secours.

 

L'essentiel :

Aussi prudent que vous soyez un feu peut toujours se déclarer à bord de votre bateau. Votre capacité à déterminer l’origine, l'endroit précis du foyer et votre vitesse de réaction seront des facteurs déterminants pour votre sauvegarde et celle de votre navire.

Feu sec :

Type journaux, bois, couchette… utilisez de l'eau ou un extincteur.

 

Feu gras :

L'huile de la poêle. Ne jetez pas d'eau. Elle se vaporiserait avec l'huile bouillante: utilisez un couvercle, une couverture pour étouffer le feu ; si cela s'avère insuffisant, utilisez un extincteur.

 

Feu dans le compartiment moteur :

Coupez le  moteur, l'alimentation en carburant et le contact électrique. N'ouvrez pas le capot, vous activeriez le feu en y apportant de l'air. Projetez la poudre d'un extincteur par le nable d'accès à l'intérieur du compartiment clos. Dans tous les cas, pas d'eau qui propagerait l'incendie (le gasoil et l'huile flottent).

 

Feu électrique :

Coupez le contact général. Utilisez un extincteur à poudre.

 

 

Comment bien choisir son extincteur ?

Choisir son extincteur en fonction du type de feu sur un bateau

Une alternative à l'extincteur et une couverture anti feu qui permet d'étouffer le feu.

 

La trousse de secours comprend au minimum les éléments suivants :

– 1 paquet de 5 compresses de gaze stériles, taille moyenne ;

– Chlorhexidine en solution aqueuse unidose 0,05 % ;

– 1 coussin hémostatique ;

– 1 rouleau de 4 m de bande de crêpe (largeur 10 cm) ;

– 1 rouleau de 4 m de bande auto-adhésive (largeur 10 cm) ;

– 1 boîte de pansements adhésifs en 3 tailles ;

– 4 paires de gants d’examen non stériles, en taille M et L.

Tout complément de la trousse de secours est laissé à l’initiative du chef de bord, en fonction des risques sanitaires qu’il peut être amené à identifier dans la préparation de la navigation envisagée et des personnes embarquées.

Des couvertures de survie ou sac thermique pourront être indispensable en cas d'hypothermie.

 

 

 Comment demander une consultation médicale en mer

La règlementation:

Dispositif de lutte contre l’incendie

Embarcation marquée CE: suivre la préconisation du constructeur dans le manuel du propriétaire. Le constructeur ou son représentant autorisé doit pouvoir vous renseigner.

Embarcation non marquée CE : articles 2.43 à 2.47 de la division 240 (voir tableaux ci-dessous). Les dotations anciennement prescrites par la division 224 satisfont à ces exigences.

Hors motorisation

Selon leur disposition dans le navire, un ou plusieurs extincteur(s)peuvent satisfaire l’ensemble des exigences suivantes.

 

Cuisine avec appareils électroménagers

Extincteur(s) : capacité totale = 5A/34B

ou

couverture anti-feu 

Foyer à flamme nue 

Extincteur(s), capacité totale = 8A/68B

ou

extincteur(s), capacité totale = 5A/34B + couverture anti-feu situés à moins de 2 m de tout appareil à flamme nue installé en permanence et accessible en cas d’inflammation de l’appareil 

 Espace habitable avec couchage Extincteur(s) de capacité totale = 5A/34B situés à moins de 5 m du milieu d’une couchette quelconque. 
 Installation électrique du domaine 2 (tensions supérieures à 50 volts en alternatif) Extincteur(s) de capacité totale = 5A/34B diélectrique 
 Navires > 18 mètres Réseau d’extinction de l’incendie par eau sous pression conforme à l’article 2.47 de la division 240 

 

Navires motorisés

 

Extincteurs

La durée de vie et la périodicité des contrôles sont fixées par les fabricants. Le matériel doit être à jour des visites d’entretien si elles sont requises. Les extincteurs doivent être marqués CE (normes EN/ISO ouEN ou NF).

 

Couvertures anti-feu:

Elles doivent être conformes à la norme EN 1869.

 

Le matériel de lutte contre l’incendie est approuvé conformément aux dispositions de la division 311 du règlement, ou bien à celles de la division 310. Dans ce dernier cas, les dispositions de la division 322 sont applicables. Toutefois, les extincteurs portatifs conformes à la norme EN3 peuvent être embarqués.
La durée de vie et la périodicité des contrôles des extincteurs sont fixées par le fabricant. A l’exception des extincteurs prescrits pour la protection des installations de propulsion, un ou plusieurs extincteurs peuvent réaliser tout ou partie des exigences de protection des autres parties du navire.

Tout le matériel est facilement accessible.
A bord des navires dont la longueur de coque est supérieure à 15 m, l’emplacement du matériel de lutte contre l’incendie est repéré par des pictogrammes conformes aux dispositions de la résolution A.654(15) de l’O.M.I. telle qu’amendée, ou à une norme de signalisation de l’évacuation ou d’incendie en vigueur dans un Etat membre de l'Union Européenne. Cette disposition est en outre applicable à tout navire, lorsqu’il embarque du matériel destiné à la lutte contre l’incendie qui n’est pas immédiatement visible du fait de sa disposition à bord.

Sauve qui peut.

Si l'incendie gagne du terrain, préparezvous à évacuer le bateau.

Lancez un MAY-DAY (canal 16) pour assistance immédiate. Dans tous les cas, protégez-vous.

Avant d'approcher dufeu enfilez des vêtements qui vous protègeront et mouillez-les: bonnet et pull de laine, pantalon, gants et chaussures en cuir. Ne conservez aucun vêtement ou sous-vêtements en synthétique sur vous qui fonderaient en brûlant et pénètreraient votre peau.

Connaissez parfaitement la place de votre matériel à bord et son mode de mise en oeuvre.

Une formation de l’équipage est indispensable avant chaque départ.

Si vous devez plonger dans une eau froide, prévoyez à bord une combinaison + palmes + masque + tuba.