> Guides et conseils>Equipements de pont> Bien choisir ses cordages

Bien choisir ses cordages

Comment bien choisir ses cordages pour un bateau

LES CORDAGES :

A bord d’un voilier, il n’est d’action de manoeuvrer qui ne passe par l’intermédiaire de cordages. L’importance qu’ils occupent dans l’armement des bateaux est donc primordiale.

Généralement issus de la première pose, voire d’un remplacement arbitraire ou à l’identique, les cordages ou bouts ne sont pourtant pas toujours adaptés à leur utilisation ou leur destination finale.

 Le choix de votre cordage va donc s'effectuer en fonction de : sa résistance à la rupture, son élasticité, sa résistance à l'abrasion, votre programme de navigation, l’accastillage de votre bateau et les couleurs souhaitées.


Il n’existe pas de cordage universel, mais on privilégie de plus en plus souvent une certaine polyvalence dans le choix d’un bout. Les tisseurs et les fabricants de bout développent depuis de nombreuses années des cordages polyvalents capables de remplir plusieurs fonctions.

Dans notre gamme vous trouverez tous les types de bouts pour équiper au mieux votre bateau, en garcette, en drisses, en écoutes en amarre pour la croisière, la course et même la pêche.

Orange Marine a sélectionné la corderie Meyer-Sansboeuf, situé dans le Nord de la France, pour vous proposer les meilleurs cordages aux prix les plus attractifs.

Ce choix s'est porté sur la qualité de ses textiles, son savoir-faire, son expérience dans le nautisme et sa capacité à innover.

 

L'ESSENTIEL :

Le diamètre et les valeurs de résistance données par le constructeur sont les éléments principaux pour déterminer votre besoin, dans la majorité des cas, les coinceurs, les taquets ou les winchs déterminent le diamètre minimum et maximum du cordage.

Le nombre de torons, le tressage et le matériau utilisé pour la tresse et l’âme ont aussi toute leur importance. Une amarre avec boucle ou épissure pourra vous faciliter la tâche et n’affaiblira pas votre cordage surtout s’il est exotique.

 Pour les cordages d’amarrage et de mouillage, nous vous conseillons deux matériaux : le polyamide, le polyester tressé ou toronné.

 

Le polyamide est un matériau qui a un bon allongement dynamique. Nous vous le recommandons pour l’amarrage.

 Le polyester résiste mieux aux U.V. et aux intempéries, il est donc recommandé pour l’amarrage et le mouillage.11111

Construction

Matériau

Utilisation

3 torons

Polyamide

Ligne de mouillage

3 torons

Polyester

Amarrage

8 torons squareline

Polyamide

Amarrage et mouillage

Tresé Futuna

Polyamide

Amarrage sans amortisseur

Tresse plombée

Polyester et chapelet de plomb

Ligne plombée

 

3 torons : est résistant , facile à épisser et vu la simplicité de sa fabrication , le moins cher. On distingue deux grande familles :

  • le 3 torons polyamide : bon allongement dynamique mais il a pour inconvénient de moins bien supporter les UV. Il durcit avec le temps
  • le 3 torons polyester : s’allonge moins mais résiste mieux aux U.V. et aux intempéries. On vous le recommande pour l’amarrage dans les régions plus ensoleillées.

8 torons ou Squareline : est un cordage tressé. Il est anti-giratoire et anti-coque. Vous pouvez facilement effectuer une épissure sur chaîne et est utilisable sur guindeau.

Tréssée : ce cordage polyvalent au bon rapport qualité / prix assemble une ame trésée protégée par une gaine. Il servira aussi bien aux drisses qu'aux écoutes. Résistante à l'abrasion et au ragage, elle est aussi très souple et moins encombrante que les cordages 3 torons.

Dans tous les cas le cordage doit être utilisé à 30% de son seuil de rupture.

Comment bien choisir ses cordages pour un bateau

Quelle type de corde choisir sur un voilier ne fonction de l'ecoute, la drisse, le pataras, le hale bas, le mouillage

 

Calculer la charge de travail (en daN) s'appliquant sur vos drisses afin de choisir le bon diamètre :

  • Surface de la voile (m²) x vitesse du vent² (en noeuds) x 0,021 = charge de travail (en daN)
    • Charge de travail (en daN) x 5 = charge de rupture

 

  • Surface de la voile (sqft) x vitesse du vent² (en noeuds) x 0,00431 = charge de travail (en livres)
    • Charge de travail (en livres) x 5 = charge de rupture

 

La longueur des écoutes et des drisses est variable selon les bateaux. Il est donc préférable dans un premier temps de garder votre longueur d’origine.

La couleur n’est pas un élément central pour le choix de votre écoute de GV et de génois. Cependant, certaines personnes aiment bien différencier l’écoute tribord et bâbord.

Par exemple, un cordage vert pour tribord et un cordage rouge pour bâbord peut faciliter la mise en place du spinnaker.

Pour les drisses, la couleur du cordage n’est pas seulement un critère esthétique. Elle est importante pour le repérage des drisses au pied du mât. Il est donc préférable d’avoir une couleur par drisse.

Les critères qui vont guider votre choix de drisses : l'allongement, la résistance à la rupture, la tenue dans les bloqueurs et les winchs. Pour les plus exigeants, le poids.

comment bien choisir son cordage bateau

Comment bien choisir ses cordages pour un bateau

ORANGE MARINE vend le cordage au mètre !

Rincer les cordages à l’eau douce après chaque sortie. Un lavage avec détergeant doux (type produit à vaisselle) est possible.

Les hiverner secs & rincés dans un endroit aéré, à l’abri des UV.

Les drisses frottant toujours au même endroit, vous pourrez rallonger leur durée de vie en les inversant ou en les raccourcissant touts les 10 a 20 cm.