> >Equipements de pont> Apprendre à barrer et à régler ses voiles avec les penons

Apprendre à barrer et à régler ses voiles avec les penons

Les penons, petits indicateurs visuels sont vos meilleurs alliés pour vous permettre de barrer plus facilement ou tout simplement pour vous aider à bien régler vos voiles. Ce guide va vous présenter leur fonctionnement et comment les utiliser en tant qu'indicateurs de performance. Apprendre à barrer avec les penons  Tout d'abord les penons sont des instruments de performance. En effet, ce sont des brins de laine ou des bandes de tissus légers qui vont renseigner sur la qualité des écoulements générés par les voiles. Ils sont fixés sur l'arrière du guindant, des deux côtés de la grand-voile ou du foc.  

Apprendre à barrer et à régler ses voiles avec les penons

Ces penons sont utiles au barreur ou à l'équipier chargé de régler le foc ou le génois. Les penons sont situés de chaque côté de la voile, le long du guindant. Trois séries de penons sont généralement disposées. Ils se différencient entre eux à l'aide de deux couleurs et de leur position décalée. Généralement le penon situé à l'intérieur de la voile est rouge, on dit que c'est le penon au vent. A l'inverse, le penon situé à l'extérieur de la voile, autrement dit le penon sous le vent est de couleur verte.  

Apprendre à barrer et à régler ses voiles avec les penons

Ces penons sont situés sur la chute de la grand-voile. Fabriqués en nylon, ils mesurent 2-3 cm de large pour une longueur comprise entre 10 et 30 cm. Ils sont alors cousus à l'extrémité des goussets de lattes. Concernant leur couleur, cela dépendra de votre navigation. Les penons colorés sont a privilégier lors de courses tandis que pour une navigation de nuit, les penons blancs sont préférables afin de les repérer plus rapidement.  

Apprendre à barrer et à régler ses voiles avec les penons

Les penons du foc vont donc être très utiles pour le barreur qui doit principalement surveiller la paire de penons situées sur le bas afin de pouvoir barrer au plus près du vent. Il peut donc observer différents cas de figure :

  • Les penons au vent et sous le vent sont parallèles : le voilier est bien barré;

Apprendre à barrer avec les penons 11

  • Les penons au vent (Intrados), c'est à dire ceux situés à l'intérieur de la voile, décrochent et montent : le voilier est barré trop près du vent. Pour y remédier il faut tirer la barre;

Apprendre à barrer avec les penons  

  • Les penons sous le vent (Extrados) décrochent et tombent : il faut alors choquer l'écoute de génois ou lofer.

Apprendre à barrer avec les penons  

Apprendre à barrer et à régler ses voiles avec les penons

Avant toute chose, afin de régler une voile il faut agir sur deux éléments : la position de la grand-voile par rapport au vent et sa forme. L'observation du penon supérieur est le plus important afin de régler la grand-voile.

  • Les penons sont à l'horizontal : la grand-voile est correctement bordée;
  • Les penons au vent décrochent et montent : il faut légèrement border car la grand-voile ou le foc ne le sont pas suffisamment;
  • Les penons sous le vent décrochent et tombent : il faut choquer car dans ce cas-ci la grand-voile ou le foc sont trop bordés.

  Apprendre à barrer et à régler ses voiles avec les penonsComme vu précédemment les penons permettent de vous aider à régler vos voiles mais voyons plus en détails les réglages à effectuer pour la grand-voile afin de s'assurer de bonnes performances avec l'aide de tout le gréement  :

    • Établir le dévers : pour ce faire il faut choquer le hale bas, fermer l'angle d'incidence de la bôme en bordant l'écoute. Ainsi la latte supérieure devient parallèle à la bôme. En cas de vent faible à modéré ou au près serré, réduisez le dévers.
    • Établir le creux : il faut cintrer le mât ce qui permet de déplacer le creux dans les 2/3 supérieurs de la grand-voile. Pour aplatir encore plus la bordure si nécessaire, étarquez le ris de fond. En cas de vent fort, tendre l'étarquage et prendre le ris de fond pour aplatir la bordure tandis que par vent modéré la bordure doit être fermée. Par vent léger, relâchez l'étarquage jusqu'à ce que de faux plis apparaissent le long du guindant.
    • Établir la position du creux : cette dernière s'effectue avec le cunningham. Le tendre permet d'avancer le creux ce qui est utile en cas de vent fort. A l'inverse si vous le relâchez cela reculera le creux. Au près, le creux se trouvera au milieu de la grand-voile tandis qu'au portant il se trouvera rapproché du guindant.
    • Établir l'équilibre de la barre : c'est à dire que la barre reste dans l'axe. Pour ce faire, aidez-vous du rail d'écoute qui réglera l'angle d'attaque de la grand-voile avec l'angle du bateau et du vent.

 

      • Effectuer le réglage final de la grand-voile afin d'obtenir l'équilibre à la barre. Souvenez-vous qu'en cas de vent léger, il faut privilégier une voile creuse et qu'en cas de vent fort, c'est une voile plate.

  Pour de plus amples informations, découvrez nos autres guides : - Les winchs - Les poulies   Apprendre à barrer et à régler ses voiles avec les penons