> Guides et conseils>Navigation & Electronique> Le vocabulaire du bateau

Le vocabulaire du bateau

LE LEXIQUE MARIN

Abattre : Manœuvre à la barre servant à s’écarter du vent.

A contre : Placer une voile ou la barre dans le sens opposé de sa place normale.

Accastillage : Équipement de pont.

Affaler : Action de descendre une voile.

AIS : Système anticollision permettant d’identifier les navires en obtenant la vitesse, le cap et la position.

Allure : Angle du bateau par rapport au vent.

Amarre : Cordage permettant d’amarrer un bateau à quai ou à une bouée de mouillage.

Amure : Côté du bateau ou le vent arrive. « Bâbord amure », le vent arrivera par bâbord, « tribord amure », le vent arrivera par tribord.

Ancre : Équipement permettant d’immobiliser un bateau, en la mouillant au fond.

Au vent :  Côté du bateau se trouvant face au vent.

Bâbord : Côté gauche du navire.

Bâbord amure : Lorsque le vent arrive par bâbord dans le bateau. Les voiles sont donc à tribord.

Balancine : Bout partant du haut du mat pour tenir la bôme à son extrémité.

Barre : Manche franc, à roue ou relié au safran : permet au barreur de diriger le bateau.

Barrer : Action de diriger le bateau.

Barre d’écoute de Grand-Voile : Rail situé dans le cockpit ou sur le roof. Le palan de GV se déplace dessus.

Barre de flèche : Pièce située sur le mat permettant d’écarter les haubans et soutenir la force exercée dans le mat.

Bôme : Grand espar horizontal sur lequel est attachée la grand-voile en bas. En général la grand-voile est rangée dans une chaussette dessus.

Border une voile : Tirer sur l’écoute de la voile pour la tendre au mieux. Ramener la voile vers l’axe du bateau.

Bordure : Côté inférieur d’une voile

Bout : Mot employé pour remplacer « corde ».

Chaumard : Accastillage, fixé sur le pont ou l’on passe les amarres au moment d’amarrer.

Chariot de grand-voile : Chariot qui coulisse sur le rail d’écoute. Sur le chariot il y’a le palan d’écoute de grand-voile accroché.

Choquer une voile : Relâcher l’écoute de voile et la voile s’ouvrira. Éloigner la voile de l’axe du bateau.

Chute : Côté arrière d’une voile

Cockpit : Endroit situé à l’arrière du voilier, où se trouvent la barre et les principales manouvres (winch, piano).

Coinceur : Mâchoire permettant de coincer le bout, la drisse ou l’écoute en tension.

Corps-mort : Bloc ou est reliée une bouée via une chaine permettant le mouillage d’un bateau

Cunningham : Réglage situé sur le point d’maure de la voile, permettant de plus ou moins creuser la voile.

Davier : Pièce d’accastillage située à l’avant du bateau. La chaine de l’ancre passe par le davier et permet de monter ou descendre l’ancre.

Dessaler : Lorsque le bateau chavire.

Drisse : Cordage permettant de hisser la voile.

Ecoute : Cordage permettant de border ou choquer la voile sur lequel est relié l’écoute. Elle permettra d’orienter la voile.

Empanner : Changer de direction dos au vent.

Enfourner : Enfoncer l’avant du bateau sous l’eau. Cela peut quelque fois entrainer un chavirage.

Étai : Élément du gréement dormant. Permet de soutenir le mat vers l’avant du bateau.

Étarquer : Border brusquement et fortement un bout.

Étrave : Extrémité avant du voilier.

Être à la cape : Allure d’attente, se retrouver face au vent.

Être au vent : Côté du bateau ou le vent arrive.

Être sous le vent : Côté opposé du bateau ou il y a du vent.

Faseyer : Une voile faseye lorsqu’elle n’est pas assez bordée. La voile flotte donc dans le vent.

Ferler : Plier une voile.

Foc : Plus petite voile d’avant.

Galhauban : Haubans particuliers servant à raidir le mât grâce aux barres de flèches.

Génois : Voile d’avant aussi appelé. Le génois a généralement une surface plus grande que la grand-voile.

Gennaker : Voile d’avant entre le génois et le spi asymétrique.

Gîter : Inclinaison d’un voilier sous l’effet du vent ou d’un mauvais centrage du poids.

Goélette : La goélette à 2 mâts ou plus. Les mâts sont de tailles identiques ou bien le mât d’avant (mât de misaine) est plus petit que le mât principal.

Gouvernail : Dispositif mobile permettant de diriger le bateau.

Grain : Vent-fort et de courtée durée, accompagné de grêle ou de pluie.

Gréement courant : Partie mobile d’envoyer et régler la voilure

Gréement dormant : Partie fixe permettant de tenir le mat

Guindant : Bord de la voile situé au vent. Elle est aussi la hauteur de la voile.

Guindeau : Treuil permettant de remonter une ancre et la ligne de mouillage. Il peut être électrique ou manuel

Hale-bas : Permet de régler verticalement la bôme. Il est composé d’un palan.

Hauban : Câble faisant partie du gréement dormant sur un voilier. Il soutient le mât latéralement

Hisser : Action de monter une voile, une charge

Ketch : Voilier à deux mats, avec le mat avant plus grand que le mat arrière.

Lest : Poids situé au plus bas permettant de contrebalancer la gîte du voilier.

Ligne de flottaison : Ligne de contact et délimitation avec l’eau.

Lofer : Manœuvre à la barre servant à se rapprocher du vent.

Longueur hors tout : La plus grande longueur du bateau, avec ls parties externes à la coque.

Louvoyer : Virer de bord très successivement permettant de remonter au vent.

Mille nautique : Unité de distance maritime environ égale à 1 852 mètres.

Mouiller : Action de jeter l’ancre.

Nœud : Unité de mesure permettant de calculer la vitesse de navigation. Un nœud correspond à un mille marins par heure, soit 1.852Km/H.

Œillet : Petit trou en forme d’œil situé dans une voile.il permet de faire passer un bout pour prendre un ris par exemple.

Palan : Ensemble de cordage et poulies permettant de démultiplier les efforts.

Pare-battage : Bouée permettant de protéger la coque.

Pataras : Cable reliant la tête de mât à l’arrière du navire. Permet de maintenir le mat dans sa position vertical.

Piano : Endroit où les bouts reviennent. Le piano est composé de taquet coinceur permettant de bloquer le bout en tension.

Point d’amure : Point bas avant d’une voile.

Point de drisse : Point haut d’une voile, qui permet de la hisser.

Point d’écoute : Point bas arrière d’une voile qui permet de la border.

Poupe : Partie arrière du bateau.

Près : Allure permettant de remonter au vent.

Prendre un ris : Action de réduire la voilure.

Proue : Partie avant du bateau.

Quille : Partie lestée, sous un voilier permettant de faire contre-poids. Elle sert d’antidérive.

Rappel : Action de l’équipage qui consiste à se mettre du côté du vent afin d’augmenter le poids et limiter la gîte.

Roulis : Mouvement transversal du bateau.

Safran : Partie immergée et pivotante du gouvernail permettant d’orienter le bateau.

Sillage : Trainée laissé par le bateau sur l’eau lorsqu’il avance.

Sloop : Voilier avec un seul mât. Ceux sont les bateaux les plus répandus dans la plaisance.

Solent : Plus grand foc.

Spinnaker : Grand-voile d’avant, creuse sans guindant. Utilisée aux allures portantes. Il peut être de deux manières, symétrique et asymétrique.

Spi asymétrique : Spi de forme triangulaire et arrondi mais moins creux qu’un spi symétrique. Il n’est utile qu’entre le petit et grand largue (100-160° au vent). Il ne possède pas de tangon et est plus facile d’utilisation.

Spi symétrique : Spi de forme triangulaire et arrondi avec un creux important. Il est très efficace au vent arrière grâce à sa forme arrondie. Il possède un tangon permettant de l’écarter ou le rapprocher du mat et ainsi rapprocher le spi du vent ou sous le vent. Le spi peut aussi être réglé en hauteur.

Sous le vent : Partie du bateau se trouvant du côté du vent.

Tangage : Mouvement longitudinal d’un bateau.

Taquet : Accastillage permettant de bloquer un cordage. Chaque taquet, placé différemment a un rôle différent. Ils sont généralement allongés avec une forme de poignet

  • Taquet sur un ponton ou un quai : Dispositif permettant de bloquer une amarre
  • Taquet d’écoute : Dispositif permettant de bloquer une écoute de grand-voile ou de foc.
  • Taquet coinceur : Dispositif permettant de coincer une écoute de grand-voile ou de génois. Ces taquets ont une « mâchoire » permettant de bien coincer le cordage. Ils sont souvent utilisés sur le piano avec leur forme plate ou les chariots grâce à leur forme arrondie.

Tourmentin : Plus petit foc.

Tribord : Côté droit du navire.

Tribord amure : Lorsque le vent arrive par tribord dans le bateau. Les voiles sont donc à bâbord.

Trinquette : Voile qui reste toujours à poste sur les voiliers de courses. Il permet de tenir le mat.

Vent apparent : Vent relatif. Résultat de la vitesse du navire et du vent vrai.

Vent debout : Quand le vent arrive face à l’étrave du bateau.

Vent réel : Direction réelle du vent.

Virer de bord : Changer de direction face au vent.

Vrillage : Les voiles peuvent être plus ou moins plates. Le vrillage permet de jouer sur l’incidence de la voile (plus ou moins creuses).

VMG : Référence permettant d’optimiser la vitesse, le cap et la direction du bateau.

Winch : Équipement fixe placé au plus proche du cockpit permettant de démultiplier la traction de l’équipier sur la bordure de la voile.

Yawl : Le Yawl a deux mats. Le mat arrière (mât d’artimon) est plus petit que le mat d’avant. Le mât d’artimon est situé derrière le safran.

 

LE LEXIQUE DE LA GRAND VOILE

Lexique de la grand-voile

 

LE LEXIQUE DU GÉNOIS

lexique de génois

LES ALLURES EN VOILIER

Allures en voilier

BIEN RÉGLER SON VOILIER

Régler ses voiles


BIEN COMPRENDRE LE VOCABULAIRE D'UN VOILIER

Lexique voilier


Lexique mat voilier