> >Navigation & Electronique> Choisir ses instruments de navigation

Choisir ses instruments de navigation

  

En mer il est primordial de savoir sa position ( où l’on se trouve), sa direction (ou l’on va) ainsi que sa vitesse (combien de temps va durer la navigation). Pour cela, les navigateurs d’autrefois utilisaient le jour la position du soleil et la nuit celle des étoiles. De nos jours il existe des instruments capables de donner en temps réel les informations nécessaires pour une navigation optimale. 


Le GPS (Global positioning system)

Elément incontournable à bord d’un bateau, il indique votre position grâce à des signaux satellitaires. Il permet une navigation plus confortable ( vous savez ou vous vous trouvez à tout moment), et plus sûr ( vous pouvez éviter les zones à risques). 

  

Le compas 

Il indique le cap suivi par le bateau. Le compas est gradué de 0° (nord) à 359° dans le sens des aiguilles d’une montre (sens rétrograde). Il est obligatoire pour toutes les navigations au-delà de deux milles d’un abri. Il n’est pas dépendant de l’électronique et vous permettra de suivre une direction en cas d’avarie électrique. 

Il existe aussi des compas de relèvement qui servent à faire un relèvement, c’est à dire connaître une position par rapport à un amer (ex : un phare, une bouée, un édifice sur terre).

 

                                                                                                                                       

 

                                                  Compas magnétique                                                                                                                                               Compas de relèvement

 

La boussole 

A la différence du compas, la boussole ne montre qu’une seule direction, le nord. Elle est constitué d’une aiguille magnétisée qui s’aligne sur le champ magnétique de la terre. Elle fournit donc une direction de référence connue qui aide à la navigation.

 

  

Le radar 

Le radar est un système de détection basé sur l’envoi et la réception d’ondes radio déterminant la position et/ou la vitesse d’un objet détecté autour du bateau. Il permet aussi de se positionner et de connaître l’allure de déplacement du bateau. Il est très utile pour une navigation de nuit ou dans le brouillard.

  

Le sondeur 

Il permet de connaitre la hauteur d’eau sous le bateau. 

Le sondeur fonctionne par renvoi d’écho. Outre son utilité pour la pêche ou la plongée, il sert d’avertisseur pour éviter l’échouage en se rapprochant des côtes ou sur un haut fond par exemple. 

Il existe deux types de sondes. La première se fixe sur le tableau arrière. Elle est généralement utilisée pour les bateaux qui échouent régulièrement ou pour ceux évoluant à grande vitesse. Le second modèle est la sonde traversante. Principalement utilisée sur les voiliers, elle se place devant la quille. 

A noter qu’il existe des combinés GPS-sondeur. Ils sont très pratiques car ils permettent l’affichage sur un seul écran des données recherchées.

 

  

La carte marine électronique 

Il en existe deux types : 

la carte marine scannée, c’est la réplique exacte de la carte papier, scannée pour pouvoir être lue sur un écran. 

La carte marine vectorielle qui a l’avantage d’être interactive. Elle peut être couplée à votre GPS, on peut y faire des recherches (numéros de téléphones des ports, stations-service la plus proche…)

 

 

Le speedo ou loch-speedo 

Le speedo ou loch-speedo se trouve sous la coque à environ 60 cm devant la quille et est généralement constitué d’une roue à aubes ou d’une hélice actionnée par le déplacement de l’eau sous la coque. Le nombre de tours de la roue ou de l’hélice permet de calculer la vitesse du bateau en surface.

            

L’anémomètre-girouette 

L’anémomètre indique la vitesse du vent et la girouette sa direction. A noter que lorsque le bateau est à l’arrêt, le vent réel est indiqué mais quand le bateau est en mouvement, le vent apparent est indiqué. 

 

 

Le pilote automatique 

Le pilote automatique est un véritable équipier. Il permet de libérer le barreur pour aller manger, se reposer ou faire une manœuvre.

Il en existe deux types : les pilotes de cockpit, qui s’installent directement sur votre barre. Ils sont réservés aux embarcations de moins de 12 mètres. Les pilotes in-bord sont quant à eux installés à poste sous le pont. Ils sont plus fiables et offrent une meilleure qualité de barre. 

                                                                                            

 

                                                                          Pilote de cockpit                                                                                                                 Pilote in-bord

 

L’écran multifonctions 

Il permet de regrouper dans un seul écran toutes les informations nécessaires à votre navigation. Son utilisation permet un gain de place et une praticité accrue. 

 

 

 

 

 

Assurez-vous lors de l’achat de votre centrale de la compatibilité des capteurs et installez vos afficheurs de manière à pouvoir les voir depuis le poste de pilotage.

.


Prévenez-moi ! Offres & avantages