> >Equipements de pont> Les bloqueurs et coinceurs

Les bloqueurs et coinceurs

conseils pour bien choisir ses bloqueurs et coinceurs à bord d'un bateau

LES BLOQUEURS ET COINCEURS

BLOQUÉ C’EST RÉGLÉ

 

Le principe d’un bloqueur et d’un coinceur est sensiblement identique,ils servent à conserver un réglage en bloquant le bout. On retrouve essentiellement les coinceurs pour le réglage de voile sans trop de traction et le bloqueur pour les plus fortes charges.

 

L'ESSENTIEL :

Le bloqueur assure deux fonctions. Il permet de bloquer puis de libérer la tension sur le cordage (position poignée levée) que l’on borde à l’aide d’un winch. Il assure le maintien de la force (position poignée fermée), sans relâcher le cordage. Les bloqueurs conservent les réglages et permettent de libérer le winch pour d’autres réglages.En effet, un winch sert à plusieurs réglages.

Le principe d’utilisation est le suivant : Il faut bloquer un réglage pour libérer le winch qui servira à un autre réglage. Il est important de choisir un bloqueur qui correspond au diamètre du cordage, par exemple pour un cordage de 10mm on prendra un bloqueur qui peut recevoir des cordages de 8mm à 12mm. La technologie des matériaux évoluant, il existe des bloqueurs dédiés aux cordages exotiques (Kevlar, Aramide etc …), qui sous charge auraient tendance à glisser.

 

Le coinceur à la différence du bloqueur, n’a pas de verrouillage avec une poignée, son blocage se fait grâce aux deux mâchoires serrantes. Il est constitué de 2 mâchoires en vis-à-vis, pivotant sur des axes verticaux, montées sur ressorts entre lesquelles est passé le cordage à bloquer.

Il sert souvent pour les réglages qui ne demandent pas beaucoup de charge de travail. Il est possible de régler le cordage sans le décrocher du coinceur. Il résiste à de plus faibles charges de travail que le bloqueur.

On le retrouve pour tous les réglages qui se font à la main. Le choix réside dans le diamètre du cordage, exemple : pour un cordage de 8 mm optez pour un coinceur de 6-12 mm.

 

ENTRETIEN :

Rien de tel qu’un bon coup d’eau douce après une bonne journée de « nav », cela permet d’enlever toute les impuretés qui pourraient nuire au bon fonctionnement du bloqueur.

Une pulvérisation de dégrippant dans le coinceur est recommandé régulièrement.

 

Equipement complémentaire :

Pour pouvoir border sans que le cordage ne sorte du taquet coinceur, l’utilisation d’un guide en inox ou en plastique permet d’orienter le cordage dans le sens que l’on souhaite.

Pour mieux organiser votre plant de pont, le boitier réa est parfait car il renvoit proprement les drisses aux bloqueurs.

Afin de mieux repérer vos réglages au niveau de vos bloqueurs, vous pouvez coller des étiquettes avec les noms des cordages correspondants.

conseils pour bien choisir ses bloqueurs et coinceurs à bord d'un bateau

 Le surgainage protège le cordage du bloqueur et permet une épaisseur pour limiter le glissement. Pour assurer un excellent maintien et étanchéité, l’utilisation d’une contreplaque sous le pont est recommandée.

 

Téléchargez le guide 'Les bloqueurs et coinceurs"