> >Entretien> Comment hiverner son bateau

Comment hiverner son bateau

 

Comment bien hiverner son bateau

 

 

A moteur, à voile, sur remorque ou à flot, protéger son bateau pour l’hiver !

 

Les journées raccourcissent, l’air est plus doux, la fin des vacances approche, il faut se rendre à l’évidence, l’été est fini. Pour la plupart d’entre nous, il est temps de préparer son bateau pour de longs mois d’hivernage. Une étape indispensable pour un hiver serein et une reprise facile.

 

Votre bateau sur sa remorque ou bien amarré, ne vous jetez pas sur le tuyau d’eau pour tout rincer. Il y a différentes opérations à effectuer avant le grand nettoyage.

 

Vider le bateau : En effet, bon nombre d’équipements non intégrés au bateau pourraient malencontreusement ‘disparaitre’ pendant l’hiver. Ne prenez pas de risque et emportez avec vous votre matériel sportif (paddle, wake, masque…), votre matériel électronique portable (VHF, GPS…) ainsi que votre matériel de sécurité (fusées de détresse, extincteurs, gilets de sauvetage…). Profitez-en pour vérifier leur date limite d’utilisation avant de les rincer puis de les stocker au sec.

 

Moteur : Hiverner son moteur, c’est un peu le remettre à neuf chaque année. Rinçage à l’eau douce, vidange d’huile et d’essence/gazole, changement des filtres huile et carburant, de la turbine de la pompe à eau, des anodes accessibles, lubrification du bloc moteur et graissage des vis. L’hivernage est essentiel pour que votre moteur continue à vous servir fidèlement pendant de nombreuses saisons.

Pour de plus amples informations, consultez notre guide intitulé comment entretenir son moteur.

 

Batteries : La meilleure solution est de les débarquer pour les stocker dans un lieu à l’abri de l’humidité et avoir la possibilité de les recharger. Si vous ne pouvez pas les débarquer, il est souhaitable de les contrôler et de les recharger une fois par mois. En effet une batterie au plomb déchargée à plus de 70% sera irréversiblement dégradée.

N.B : ne débranchez pas les batteries si votre pompe de cale y est reliée, elle ne remplirait plus ses fonctions.

 

Nettoyer : Un peu d’huile de coude, des produits adaptés, de préférence écologiques, voilà la recette pour un nettoyage efficace. Tout doit y passer : pont, console, coussins, drisses, intérieur et extérieur de votre bateau. Si la motivation vous manque, pensez à la satisfaction qui sera la vôtre lorsque vous retrouverez votre embarcation dans un état impeccable la saison suivante. Pour l’intérieur, utilisez un nettoyant multi surface. Pour le pont, un produit nettoyant coque et pont est largement suffisant. Vous ne voulez pas un bateau qui brille sous sa bâche mais un bateau protégé.

Pour de plus amples informations, consultez notre guide intitulé comment nettoyer et entretenir son bateau.

 

Si vous possédez un voilier ou un bateau habitable :

            Voiles : Les rincer, sécher puis les plier soigneusement. Si possible ramener les voiles au sec à la maison.

         WC : Il est nécessaire de vider les cuves à eaux noires dans une installation prévue à cet effet. Rajouter de l’eau douce pendant le processus ainsi qu’un nettoyant compatible ( ex : nettoyant dégraissant universel à base de vinaigre d’alcool). Dernière étape, vider définitivement les cuves.

           Système d’eau douce : vider entièrement les réservoirs et le chauffe-eau. Puis ajouter de l’antigel ainsi qu’un liquide anti bactéries avant de les remplir à nouveau.

 

Aérer : Il est important de vérifier le bon fonctionnement des ventilateurs ainsi que des aérateurs. Un déshumidificateur est une bonne idée. Il est préférable de laisser ouverts les coffres et placards pour favoriser au maximum la ventilation.

 

Vérifier : Assurez-vous de la bonne fermeture/étanchéité des hublots, portes et panneaux de pont. Ne pas hésiter à doubler les amarres ainsi qu’à rajouter des pares-battages. Astuce: sécuriser votre amortisseur d’amarre en y ajoutant un morceau de chaine entre cette dernière et le taquet du ponton afin de la retenir si un ressort venait à céder.

 

 Protéger : Il est judicieux d’installer une housse pour protéger la sellerie, le plastique et le bois des u-v et des salissures. Bien ajustée, elle ne doit pas être en contact avec le pont mais suspendue aux extrémités du bateau.

 

Conseil Orangemarine

Bien sûr, rien ne remplace des visites ponctuelles notamment si la météo s’annonce défavorable. Si vous ne pouvez pas vous déplacer, demander à un ami ou à un professionnel est souvent une solution peu couteuse et qui peut éviter des désagréments plus importants. 

 

Un bateau bien préparé pour l’hiver est un bateau protégé, ce qui prolonge sa durée de vie. L’hivernage est donc une étape à ne pas négliger. Que ce soit pour avoir l’esprit tranquille (ne pas stresser tout l’hiver à chaque bulletin météo) ou pour votre porte-monnaie (un bateau entretenu régulièrement coûte moins cher et se revend mieux), il n’y a que des avantages à prendre soin de son bateau avant l'hiver.


 

Découvrez les produits utiles pour l'hivernage de votre bateau:

 

Moteur: entretien moteur.

Batteries: batteries marines et accessoires.

Nettoyer: entretien.

Voiles: nettoyants tissu et vynil.

WC et système d'eau douce: dégraissant, anti-bactérien eau douce, anti-bactérien eaux noires.

Aérer: déshumidificateur. 

Vérifier: amarrage, pare-battage, amortisseur d'amarre.

Protéger: tauds et housses.