> Guides et conseils>Electricité> Comment choisir sa batterie marine ?

Comment choisir sa batterie marine ?

CHOISIR LA BATTERIE ADAPTEE POUR VOTRE BATEAU

Le confort croissant sur les bateaux entraîne des besoins de plus en plus importants en matière de batteries. Les batteries marines sont un élément essentiel de votre autonomie en mer car elles conditionneront entre autre le démarrage du moteur, le fonctionnement de vos outils de navigation, du guindeau, de vos feux de signalisation et de tous les éléments de confort domestique tels que votre réfrigérateur, vos pompes, votre éclairage, etc.


L'Utilisation :

Il existe 2 usages pour une batterie marine : le démarrage et la décharge lente (ou servitude).

La batterie de démarrage est conçue exclusivement pour le démarrage du moteur. Elle est faite pour offrir un courant important sur un laps de temps très court, puis être rechargée rapidement et immédiatement par le moteur.

La batterie à décharge lente est vouée à alimenter tous vos appareils électriques à bord tels que votre réfrigérateur ou votre guindeau, mais aussi votre moteur électrique. En cas d’urgence seulement, vous pouvez l’utiliser pour démarrer le moteur, si la batterie moteur est défaillante.

A noter : Vous pouvez utilisez une seule et même batterie pour alimenter votre moteur et vos autres équipements à bord. Il faut alors opter pour une batterie Dual qui est spécifiquement conçue pour cet usage.


Choisir sa batterie de démarrage :

À basse température, la capacité de la batterie à fournir un courant de forte intensité est primordiale. C’est pourquoi la capacité de courant à froid (CCA) et la capacité de courant marin (MCA) constituent un paramètre essentiel d’une batterie de démarrage. Au plus ces capacité sont élevées et au mieux votre batterie fonctionnera, y compris dans des conditions météorologiques difficiles.

Une batterie de démarrage sert uniquement pour démarrer un moteur et éventuellement alimenter quelques petits éléments électroniques peu énergivores : pompe de cale, feux de signalisation, sondeur.

Voici en moyenne la capacité de votre batterie de démarrage en fonction de la puissance de votre moteur. Si vous avez plusieurs moteurs, il faut soit prévoir une batterie pour chaque moteur, soit choisir une batterie ayant une capacité qui correspond à la capacité du tableau ci-dessous multipliée par le nombre de moteurs.

Puissance du moteur

Carburant

Capacité minimum

50 à 75 CV

Essence

45 Ah

100 à 150 CV

Essence

75 Ah

200 à 250 CV

Essence

150 Ah

10 à 20 CV

Diesel

45 Ah

30 à 50 CV

Diesel

75 Ah

75 à 150 CV

Diesel

105 Ah

200 à 300 CV

Diesel

150 Ah

Ce tableau est à titre indicatif. Nous vous conseillons de regarder les préconisations du fabricant qui se trouvent généralement dans le manuel d’utilisation de votre moteur.

 

A noter : En fonction de votre moteur, il vous faudra une batterie ayant une capacité minimum correspondante. Cependant, vous pouvez opter pour une batterie d’une capacité supérieure sans que cela ne pose de problème. Veillez quand même à ne pas choisir une batterie d’une capacité trop importante pour votre moteur, car vous la payerez plus cher sans avoir réellement de bénéfice.

 

Choisir sa batterie décharge lente :

Comme présenté au début de ce guide, il existe plusieurs technologies de batterie. Il faut donc commencer par déterminer le type de batterie qu’il vous faut.

  • La batterie plomb acide liquide est dédiée pour une utilisation courte avec une charge qui intervient rapidement après la décharge. La batterie doit être bien fixée, dans une boîte étanche. Il faut également qu’elle soit dans un compartiment à part, car elle émet de l’hydrogène et de l’oxygène, ce qui peut poser problème en cas de forte chaleur. C’est la batterie premier prix, mais qui aura une durée de vie plus basse.
  • La batterie plomb AGM pour la décharge lente est à privilégier si la batterie sera soumise à des vibrations, à des températures plus chaudes ou plus froides que la normale. Elle est aussi préférable si vous avez besoin d’un courant assez fort, que vous utilisez son énergie rapidement, et que vous souhaitez la recharger rapidement. En revanche, dans des conditions d’utilisation normales d’une batterie, elle sera moins performante que la batterie Gel.
  • La batterie plomb Gel est spécifiquement faite pour la décharge lente. Cette batterie sera moins performante qu’une AGM pour une utilisation à forte intensité, mais plus efficace pour une décharge plus profonde. C’est la batterie idéale pour la servitude, si elle est placée dans un endroit à température ambiante entre 0 et 30°C, qu’elle est peu exposée aux vibrations et qu’elle est régulièrement chargée à 100%.
  • La batterie plomb Carbone est également dédiée à la servitude. Située entre la batterie Gel et la batterie Lithium, cette batterie est celle qu’il vous faut si vous avez besoin d’une décharge allant jusqu’à 100%, ou si vous voulez réutiliser la batterie sans l’avoir complètement rechargée au préalable. Elle est aussi préférable si vous avez besoin de temps entre le moment où vous déchargez la batterie et le moment ou vus la rechargez. Sinon, cette batterie vous offrira plus de cycles et durera plus longtemps qu’une batterie Gel, dans les mêmes conditions d’utilisation.
  • La batterie Lithium est la batterie à choisir si vous souhaitez gagner de la place et du poids sur votre bateau. Comme la plomb carbone, elle accepte une décharge à 100% et d’être réutilisée avec une charge incomplète. Dans des conditions un peu plus poussées, la batterie lithium est plus efficace avec moins de perte d’énergie. Elle offrira beaucoup plus de cycles (5 fois plus qu’une Gel en moyenne), permettant de relativiser le prix d’achat : dans le même laps de temps, pour une batterie au lithium, il vous faudra environ 5 batteries Gel ! Toutefois, la batterie Lithium est à éviter si son utilisation se fait par une température ambiante inférieure à 5°C dans son compartiment.

 

Après avoir déterminé la technologie de batterie qui correspond le mieux à votre besoin, il vous reste à définir la capacité dont vous avez besoin. Pour cela, il faut prendre en compte chaque appareil électrique que vous utilisez à bord, puis regarder leur consommation en Ampère (A), que vous trouverez sur l’appareil lui-même, ou sur le manuel d’utilisation. La valeur en ampère correspond à une heure d’utilisation. Pour chaque appareil, multipliez cette valeur par le temps d’utilisation en heures entre deux recharges de votre batterie pour obtenir une valeur en ampère-heure (Ah). Faites la somme des valeurs en Ah de chaque appareil pour obtenir votre besoin en énergie.

 

Votre besoin en énergie obtenu est la capacité minimale de batterie qu’il vous faut. Pour choisir la batterie décharge lente correspondante, il faut choisir la profondeur de décharge que vous souhaitez. Une profondeur de décharge plus importante demande un investissement moins élevé et moins de place sur le bateau, mais offre moins de marge de sécurité si jamais vous consommez plus que prévu, demande plus de temps pour la recharge, et surtout réduit la durée de vie très nettement. Vous aurez ainsi besoin de changer vos batteries plus souvent. Pour une profondeur de décharge moins importante, c’est l’inverse.


Exemple :

Besoin en énergie (C20)

Profondeur de décharge

Batterie Gel (décharge max = 80%)

Marge de sécurité

Nombre de cycles

Dimensions

100 Ah

50 %

Victron Gel Deep Cycle 220 Ah

66 Ah

Environ 750

522 x 238 x240 mm et 66 kg

100 Ah

80 %

Victron Gel Deep Cycle 130 Ah

5 Ah

Environ 500

420 x 176 x 227 mm et 38 kg

 

En électricité, il est fortement recommandé de garder une marge de sécurité suffisante. C’est pourquoi nous vous recommandons, si vous avez la place et le budget pour, de prévoir une batterie ayant une capacité bien supérieure à votre besoin. Cela vous permettra de naviguer l’esprit tranquille et de prolonger la durée de vie de vos batteries.

 

A noter : La capacité d’une batterie est généralement calculée sur une consommation régulière pendant 20 heures (C20). Par exemple, pour une batterie de 100 Ah, vous disposerez réellement de 100 Ah si vous consommez au maximum 5 A par heure. Si vous utilisez chaque heure en moyenne plus que la capacité / 20 , la capacité totale de la batterie sera revue à la baisse sur le cycle. Ce phénomène est plus visible pour une batterie Gel que pour une batterie AGM.

D’autre part, certaines technologies de batteries ne permettent pas une décharge à 100%. Ainsi, vous ne pourriez utiliser ici ces 100 Ah uniquement si vous aviez une batterie Lithium ou plomb carbone. Pour une batterie AGM ou Gel, vous aurez 80 % de la capacité (ici 80 Ah) et 50% pour une batterie plomb liquide (50 Ah).

Ce sont autant d’éléments à prendre en compte lorsque vous choisissez votre batterie et sa capacité.


EN SAVOIR PLUS :

Il existe de nombreuses technologies de batterie, qui sont apparues au fil du temps :

La batterie plomb – acide liquide : c’est la batterie traditionnelle. Elle est constituée de plaques de plomb et d’un électrolyte liquide. C’est généralement la moins chère du marché à l’achat, mais également la plus contraignante et la moins durable. En raison de son contenu liquide, cette batterie n’est pas 100% étanche et peut fuir. Il est recommandé de la mettre dans une boîte à batterie étanche. En termes de durée de vie, elle est moins performante à cause de la perte de matière active qui s’effectue au cours du temps. Le principal inconvénient de ce type de batterie est qu’il est fortement déconseillé de descendre en dessous de 50% de décharge. Cela implique donc de limiter l’utilisation et de la recharger souvent. C’est pourquoi ces batteries sont rarement utilisées pour de la servitude, mais plutôt pour le démarrage. La composition de la batterie permet de répondre parfaitement au besoin des moteurs : générer un courant très fort dans un laps de temps très court. La batterie n’est ainsi utilisée que pendant quelques secondes, puis est rechargée par le moteur dans les minutes qui suivent la mise en route, pour la recharger à 100%. Attention toutefois à bien charger la batterie régulièrement lorsque vous n’utilisez pas le moteur, en raison de l’autodécharge.

Batterie de démarrage Orangemarine

La batterie plomb – AGM : Cette batterie est composée de plaques de plomb mises en contact avec un électrolyte qui n’est ici pas liquide, mais contenu dans des buvards. Chaque section est séparée par des plaques en fibre de verre pour plus de résistance et d’efficacité. La batterie AGM est principalement dédiée à la servitude, mais peut aussi servir pour le démarrage selon les fabricants. Cette batterie est étanche, ce qui signifie qu’elle ne fuit pas, sans entretien, et plus résistante aux vibrations. Comparée à une batterie Gel, elle est plus performante pour une décharge rapide et se recharge également plus rapidement. Si elle accepte une profondeur de décharge équivalente (80%), elle sera toutefois moins durable dans le temps en offrant moins de cycles. La batterie AGM a un taux d’autodécharge très bas, qui peut varier en fonction des conditions de stockage, permettant de garder la batterie sans charge ni décharge pendant plusieurs mois. En conditions d’utilisation optimales, la batterie AGM peut atteindre une durée de vie de 7 à 10 ans.

 Batterie servitude AGM

La batterie plomb – Gel : A l’intérieur de la batterie Gel, les plaques de plomb sont cette fois entourées d’un électrolyte gélifié. Ce procédé permet d’obtenir une batterie presque totalement étanche. La batterie n’est utilisable que pour la servitude, car elle perd énormément en efficacité lorsqu’elle est exposée à un courant de forte intensité. Elle est donc moins efficace pour une utilisation sur un laps de temps court. Si elle est sensible aux vibrations et à la température et qu’elle nécessite plus de temps pour être rechargée, la batterie Gel a pour avantage d’offrir bien plus de cycles et d’avoir ainsi une durée de vie plus importante qu’une batterie AGM. La batterie Gel a un taux d’autodécharge très bas, qui peut varier en fonction des conditions de stockage, permettant de garder la batterie sans charge ni décharge pendant plusieurs mois. En conditions d’utilisation optimales, la batterie Gel peut atteindre une durée de vie de 12 ans.

Batterie de servitude Gel

 

La batterie Lithium-ion : En général, la batterie au lithium est en fait constituée de Lithium, de Fer et de Phosphate, raccourci en LiFePO4 ou LFP. Cette constitution est la plus sûre parmi les différentes batteries lithium-ion. La batterie au lithium est beaucoup plus chère à l’achat qu’une batterie au plomb, mais elle est aussi beaucoup plus performante. A capacité équivalente, la batterie au lithium est plus petite et plus légère que la batterie au plomb (en moyenne 70% de gain en place et en poids). La batterie au lithium accepte plus facilement une décharge profonde, se recharge plus rapidement, et offre plus de cycles que les batteries au plomb. Elle est également moins sensible à la chaleur que les batteries plombs, mais beaucoup moins efficace pour une température ambiante inférieure à 5°C. La batterie Lithium a un taux d’autodécharge très bas, qui peut varier en fonction des conditions de stockage, permettant de garder la batterie sans charge ni décharge pendant plusieurs mois. Au niveau de la durée de vie, la batterie Lithium offre environ 5 fois plus de cycles qu’une batterie Gel.

Batterie servitude lithium

 

La batterie plomb – Carbone : Plus récemment développée, la batterie plomb carbone offre un compromis intéressant entre une batterie plomb et une batterie lithium. Beaucoup plus accessible qu’une batterie lithium, elle dure beaucoup moins longtemps. Cependant, elle accepte une décharge à 100% tout en offrant plus de cycles et donc en durant plus longtemps que les autres batteries plomb. Elle est aussi moins sensible à une utilisation après n’avoir été que partiellement rechargée (moins de sulfatation). C’est donc une batterie qui offre plus de cycles que les autres batteries plomb, et qui permet une décharge beaucoup plus profonde.

 Batterie servitude plomb-carbone

 

 

L'entretien des batteries :

Les batteries marines sont des éléments indispensables à bord, mais restent assez coûteuses et très sensibles. Il existe ainsi de nombreuses astuces et de nombreux accessoires qui vous permettent d’utiliser au mieux vos batteries et de les faire durer le plus longtemps possible. Vous pouvez retrouver tout ceci dans notre guide Entretenir vos batteries.


 L'autonomie énergétique :

En mer, l’électricité reste nécessaire pour vos équipements et acquérir une indépendance électrique est une solution alternative à l’accumulation des batteries. En effet, au lieu d’augmenter la capacité de vos batteries, vous pouvez choisir un moyen de produire de l’électricité en mer afin de pouvoir recharger plus régulièrement vos batteries et ainsi avoir besoin de moins stocker d'électricité. Vous trouverez plus d’information dans notre guide la production d'énergie à bord.

La recharge de votre batterie est primordiale pour son utilisation et son entretien.

 
VOUS POURRIEZ AVOIR BESOIN DE CECI : 
CHARGEUR DE BATTERIE
CHARGEUR
PANNEAU SOLAIRE
PANNEAU SOLAIRE
CONTROLEUR DE CHARGE
CONTROLEUR DE CHARGE
EOLIENNE
EOLIENNE