> Guides et conseils>Confort> Comment recevoir et bien vivre à bord

Comment recevoir et bien vivre à bord

Comment recevoir et bien vivre à bord

Les beaux jours arrivants, vos amis vont avoir de plus en plus tendance à vous rappeler que vous avez un bateau… Eux aussi ont l’appel de la mer, mais dans leur vision il y a plutôt une bouteille de rosé et des glaçons qu’un ciré et des bottes. Ainsi, il vous faudra adapter votre programme de navigation quand vous accueillerez vos amis à bord ; réservez les régates et autres tests de trinquette par mistral à vos amis les plus contaminés par votre passion.

Pour vos amis ayants développé une immunité à l’appel du large, c’est votre rôle d’hôte et non pas de skipper qui sera important. En effet, en tant que chef de bord, vous êtes à la fois responsable de la sécurité et du bien-être de vos passagers. La vie en mer étant bien différente de la vie à terre, ce petit guide vous donnera les clés pour savoir comment recevoir et bien vivre à bord.

En tant que capitaine, vous avez le droit de demander à vos passagers de participer aux préparatifs d’apéritif et de repas. Vous gérerez toute la partie inhérente à la navigation et la sécurité. Néanmoins, vous pouvez prendre en charge une partie mais dans tous les cas, il est important de savoir quoi acheter et/ou de savoir guider les achats. Sur un bateau, les problématiques de place à bord, de froid et de conservation des aliments sont bien plus complexes qu’à terre. 

1 : Le froid

(Consultez notre guide complet)

Si vous n’avez pas de système de froid à bord

Investissez par exemple dans une glacière 12v, vous ne le regretterez pas tant cet appareil peut sauver un apéritif. Vous pourrez même y stocker des glaçons selon les modèles. De plus certaines sont très silencieuses et permettent une conservation des aliments pendant plusieurs jours. Il faut toutefois faire attention à la consommation électrique.

Si vous avez une glacière non réfrigérée à bord

Près de votre port d’attache, passez dans une station-service, la plupart vendent encore des « pains de glace ». Ce sont des blocs de glace qui vous permettrons de tenir 2/3 jours de frais en été. Attention, votre glacière doit être équipée d’une évacuation d’eau sinon vos aliments prendront un bain frais…

Si vous avez un réfrigérateur à bord

Profitez d’un frigo presque comme à la maison. Attention toutefois à votre consommation électrique. Prenez garde aussi à bien remplir votre frigo pour que les aliments les plus utiles et/ou les plus proches de la DLUO* soient toujours accessibles. Vous pourrez par ailleurs préparer vos sorties bien à l’avance en stockant au frais tout ce dont vous aurez besoin.

Pour aller plus loin

Afin que votre gestion électrique soit optimale, n'hésitez pas à faire un bilan énergétique de votre bateau. Quels sont les éléments de consommation (pilote, frigo, radio, VHF etc) combien consomment-ils et comment recharger les batteries en fonction? Consultez notre guide pour en savoir plus sur l'énergie à bord.

*Date limite d'utilisation optimale

2 : Les achats

En fonction de vos capacités en froid et en stockage, vous aurez la possibilité de stocker plus ou moins de choses.

Boissons :

La gestion de l’eau étant primordiale à bord, l’utilisation de l’eau des cuves pour la consommation tient de la responsabilité de chacun. Tout dépendra de l’état de propreté de la cuve et des tuyaux ainsi que de la qualité de l’eau qui y est stockée. De manière générale, il est préférable de partir avec des packs de bouteilles d’eau en plastique que vous pourrez stocker dans la cale. Elles seront relativement fraîches sans prendre de place dans votre frigo. Il faut en prévoir une quantité suffisante (2 litres par jour et par personne).

Évitez les bouteilles et canettes en petits formats (moins de 25cl) Celles-ci risquent de prendre beaucoup de place dans votre poubelle.

Privilégiez les boissons en canettes aluminium plutôt que les bouteilles en verre pour alléger votre poubelle, éviter qu’elles ne cassent, et limiter les risques de capsules qui tombent au fond de l’eau…

Si vous devez embarquer du vin à bord :

Le vin rouge se conservera très bien au fond de la cale, au plus près de l’eau.

Le rosé et le blanc se mettent au réfrigérateur ou dans la glacière.

Astuce : Conservez-les au frais chez vous et le jour du départ elles seront déjà fraîches donc sans impact calorifique pour votre glacière. Il existe aussi des glacières unitaires à la forme des bouteilles pour gagner de la place dans votre glacière principale.

Préparez à l’avance votre café et conservez-le dans un thermos si vous n’avez pas la possibilité d’en faire à bord. Vos invités apprécieront le luxe d’un café sur le bateau après le repas. La qualité du café que vous préparerez à bord dépendra de votre équipement.

  • Soluble pour la simplicité de préparation
  • À l’italienne pour les plus exigeants (Bialetti)
  • Filtre pour ceux qui les aiment longs
  • Machine Nespresso pour ceux qui veulent faire comme à la maison. Attention à la consommation électrique et à la quantité de déchets provoquée par l’utilisation de capsules.

alt

Nourriture.

Dans la mesure du possible, simplifiez-vous la vie au maximum. Conservez à bord certains condiments, épices et autres aliments n’étant pas sensibles aux changements de température et à l’humidité.

N’hésitez pas à préparer à l’avance des plats que vous stockerez dans un tupperware. Vous n'aurez plus qu’à réchauffer et/ou à servir.

Si vous souhaitez cuisiner à bord, privilégiez les plats simples et faites-en fonction de vos capacités et de celles de votre coin cuisine.

Pour les plus motivés, essayez le barbecue (Consultez notre guide) qui est une bonne alternative à la traditionnelle cuisson à la plaque. Prenez garde aux fumées et aux odeurs qui pourraient attirer les autres bateaux, pas toujours pour de bonnes raisons…

Pour vos aliments frais, tout dépendra de votre temps passé à bord. Pensez à mettre les plus frais au fond pour consommer en premier les plus mûrs.

Faites attention à bien protéger vos aliments de l’humidité et de prévoir une protection hermétique pour tous ceux qui pourraient attirer d’éventuels passagers clandestins (rats, cafards, mites alimentaires, pucerons et autres)

Les rats se faufilent par vos amarres, pensez à les arrêter avec cet outil.

Une fois que vous avez ce qu’il vous faut, il faudra tout stocker à bord. La règle principale étant de se débarrasser d’un maximum de déchets avant de quitter le port. Exit donc tous les cartons, plastiques et autres emballages inutiles. Le carton est l’ennemi du marin en cuisine. Il prend l’humidité, se désagrège et est un nid à bactéries.

Pour vos conserves, la présence de carton ou de papier autour (même plastifié) est un risque potentiel. Avec le temps les informations inscrites dessus peuvent disparaître et vous vous retrouverez avec des conserves « surprises ». Ecrivez au marqueur les informations importantes sur le dessus de la boîte (Type d’aliment et date limite de consommation) pour vous y retrouver le moment venu.

 

Divertissement

Préparez à l'avance de quoi vous occuper à bord. Cartes à jouer, jeux de société, musique et pourquoi pas quelques sports nautiques :

Si vous avez un bateau à moteur, profitez du trajet pour pratiquer quelques sports nautiques, bouée tractée, ski nautique, wakeboard, vous avez l'embarras du choix.

Au mouillage, vous aurez surement envie de promener autour du bateau ou de vous rendre à terre en annexe. Il est important que vos invités ne s'ennuient pas. Pensez donc aux Stand up Paddles, kayaks et autres accessoires de snorkeling.

Maintenant que vous avez tout chargé à bord et que vous êtes prêts à partir. Il est temps de faire un briefing à vos passagers.

3 : Bien préparer votre départ.

Avant de partir, il est important de toujours rappeler certaines règles de sécurité et de savoir être à bord. Cela pour que tout se passe pour le mieux. Peu importe la situation.

Les 10 règles à respecter en bateau pour les invités

  1. Le chef de bord prend les décisions pour la sécurité de tous
  2. Chacun amène sa bonne humeur
  3. En navigation, le port du gilet est obligatoire
  4. Tout le monde doit connaître la procédure d’appel VHF sur le 16. Prévoir un écriteau visible dans le bateau détaillant la procédure.
  5. Rien ne doit être rejeté à la mer
  6. Ne jamais prendre de risques inutiles (Si on ne sait pas faire, on laisse faire)
  7. Chacun est responsable de la sécurité des autres et de la sienne
  8. Utilisation réglementée des toilettes (Voir notre guide)
  9. Signaler tout problème (santé, sécurité, matériel) dès que possible au chef de bord
  10. Participer aux tâches ménagères (vaisselle, cuisine, service, ménage) pour faciliter la vie à bord.

Une fois que tout le monde est d’accord, il n’y a plus qu’à larguer les amarres.

Pour les entrées et sorties du port, soit vos invités savent faire et vous aident. Soit ils doivent vous laisser l’espace et ne pas gêner pendant les manœuvres à bord. Il en va de leur sécurité et de celle du bateau.

Quand vous trouverez l’endroit idéal, préparez votre mouillage et jetez l’ancre (consultez notre guide complet pour bien réussir son mouillage).

On ne se jette à l’eau que quand le mouillage est fait, que le moteur est éteint, l'échelle à l'eau et que le bateau est bien immobilisé.

Profitez ensuite de votre journée avec vos invités. La bonne humeur et l’attention portée au bien-être et à la sécurité de vos passagers seront les clés de votre succès en tant que chef de bord.

 

Pour protéger l'environnement, pensez à ramener vos déchets à terre et à ne rien jeter par dessus bord. Pour que la mer reste un plaisir propre.